1ère série touristique: Port de La Rochelle

C’est le premier timbre de France imprimé en Taille-douce sur rotative.

Le timbre est émis le 18 juillet 1929. Il y a 2 poinçons, qui vont donner 3 types consécutifs suivant les catalogues… le 3e type étant un état du 2e poinçon. Nous allons développer ce sujet complexe

Le premier poinçon (type I) sert à confectionner un cylindre plein en acier qui imprime 3 feuilles de 25 timbres par tour, de mars à juin 1929. Retrait du timbre en décembre 1930.

Le second poinçon donnera plusieurs cylindres constitués de 3 coquilles en bronze :

-Le premier cylindre donnant toujours 3 feuilles de 25 par tour. Impression de septembre 1930 à mai 1931. Emission en octobre 1930 et retrait en décembre 1931. Il est dénommé type II par les catalogues, on devrait le qualifier de Type II état 1. Ce type comporte 4 variétés constantes! (voir en fin d’article). Seul l’état 1 montre le filet extérieur du 0 de 10f cassé dans le bas.

-le second cylindre donne également 3 feuilles de 25 timbres par tour. Impression de juin 1931 à mai 1936. Il est dénommé type III par les catalogues, mais c’est un état 2 du Type II. Ce timbre comporte également 4 variétés constantes.

-En 1937, un troisième cylindre permettra l’impression de 3 feuilles de 50 timbres par tour. Les timbres sont proches de ceux imprimés sur le cylindre 2, et donc nommés également type III par les catalogues. Il comporte 3 variétés constantes; dans son état sans variété, c’est le seul à présenter une gravure totalement intacte! il peut donc être identifié et devrait donc porter le nom de Type II état 3! Retrait mars 1939.

En résumé, ce timbre ne comporte que 2 types, et le type II comporte 3 états et 11 variétés constantes!

 

Le type I:

C’est le plus facile à identifier. Le E de POSTES est caractéristique, et le filet bas du 0 de 10f est intégre.

 

Le type II (types II et III des catalogues):

Pour différencier  le type II du type I, la principale différence porte sur le E de POSTES. Pour le reste, filet extérieur du bas du 0 de 10f et autres états, ce ne ne sont que des états…

 

Les états et variétés constantes du type II:

C’est le timbre des feuilles de 25 pour ses états 1 et 2.

Etat 1:

Nous présentons ici la variété n°3 de l’état 1 du type II.

Note: dans ce chapitre, nous appelons variétés constantes des particularités qui se cumulent. Ce sont en réalité des sous-états… puisque la variété n°3 contient la n°1 et la n°2, la n°4 contient les 3 précédentes, etc.

Le timbre sans variété de l’état 1 présente le bas du filet extérieur du 0 de 10f est cassé au niveau de la dernière ligne horizontale du cartouche.

dans cette version, la cassure du filet extérieur du 0 de 10f remonte du côté gauche (constante n°2), le filet intérieur du bas du 0 est cassé (constante n°1), le filet du bas du 1 de 10f est cassé également (constante n°3).

il existe aussi la variété n°4, où en plus de ces éléments, les 2 dernières lignes horizontales entre le 1 et le 0 sont cassées, formant une tache blanche.

 

Etat 2:

Dans le timbre sans variété de l’état 2, le 1 et le 0 de 10f sont cassés sur le côté droit en bas de leur filet extérieur. L’angle de la tour est intacte.

 

dans la variété n°1, l’angle de la tour est légèrement cassé, juste au dessus de la drisse oblique:

 

et dans la variété n°2, la cassure de la tour s’accentue pour former une petite tache blanche:

 

pour la variété n°3, la tache blanche s’aggrave formant une large tache blanche.

et pour la n°4, en plus de ces éléments, les 2 dernières lignes horizontales entre le 1 et le 0 sont cassées, formant une tache blanche (comme pour la variété n°5 de l’état 1).

 

Etat 3:

C’est le timbre des feuilles de 50.

Cet état est le seul à présenter une gravure intacte dans son état sans variété:

 

dans la variété n°1 de l’état 3, une légère cassure apparaît à l’angle de la tour, juste au dessus de la drisse oblique (comme pour la variété n°1 de l’état 2),

et pour la variété n°2, le 0 de 10f présente une cassure sur le côté droit en bas du filet extérieur (comme pour le timbre sans variété de l’état 2):

La variété n°3 est une aggravation de la variété n°1, formant une tache blanche (comme variété n°2 de l’état 2).

 

Tout cela doit vous paraître aussi ardu à comprendre que ça l’a été pour nous à le rédiger!!! aussi il est compréhensible que les catalogues aient résumé en 3 types, même si ce n’est pas la réalité.

Retenez simplement:

-Type I: outremer pâle, E de POSTES avec un crochet sur la barre haute (nommé type I des catalogues)

-Type II: bleu, E de POSTES sans crochet (nommé type III des catalogues)

-Etat 1 du Type II, 0 de 10f cassé dans le bas (nommé type II des catalogue)

Le reste est une affaire de « dingo » des variétés, dont nous faisons partie!

 

collections Bruno Bonnet et Michel Catherine