Les Sage

Ces timbres sont aussi nommés « Paix et Commerce », car ce sont les allégories figurant sur l’image (Paix à gauche, tenant un rameau d’olivier, et Commerce à droite représenté par Mercure)

Le genre Sage a connu 3 périodes, identifiées chacune par un poinçon différent. Pour la petite histoire, le type I ne correspond pas au premier poinçon, car ce dernier avait cassé lors de la trempe.

cassure du 1er poinçon

Les types des poinçons:

Mouchon grave un nouveau poinçon qui est nommé type I et qui sert aux premiers tirages. Sur ce nouveau poinçon, le N de la signature de SAGE INV (en bas à gauche) se trouve sous le B de REPUBLIQUE.

Mais Mouchon n’est pas satisfait du résultat et en utilisant une copie qui avait été faite du premier poinçon, il répare le poinçon original donnant naissance au type II, le N de SAGE INV se trouvant maintenant sous le U de REPUBLIQUE.

Entre temps, suite à des critiques trouvant le fond ligné du type I trop clair, il est demandé à Mouchon de le rectifier. C’est le type III, copie retouchée du type I (N ous B) mais qui ne sera pas utilisé, le type II ayant été mis en service. Il faudra attendre 1898 pour que ce dernier poinçon soit mis en service (pour les n°102, 103, 104 et 105 des catalogues).

 

Mais cela est valable si la signature est lisible… sinon?

La solution est dans le personnage de gauche (La Paix) et dans le globe terrestre:

Dans les types I et III:

-le Mexique est séparé du cartouche. -le cartouche est faiblement ombré, on voit Panama. -il y a 2 points sur la cuisse de la Paix.  -les 3 courbes du genoux de la Paix sont liées.

Dans le type II:

-le Mexique touche le cartouche. -l’ombre du cartouche cache Panama. -il y a 2 traits sur la cuisse de la Paix. -les 3 courbes du genoux de la Paix ne sont pas liées.

 

Et pour différencier les types I et III: les lignes du fond sont plus fine sur le type I et plus épaisses sur le type III… mais en plus les valeurs et les couleurs ne sont pas les mêmes, donc impossible de les confondre!

 

Voici un tableau récapitulatif des types:

Note: le n°70, 40c rouge-orange a bien été imprimé en 1876, mais non émis en attendant l’épuisement des 40c Cérés. Il n’est émis qu’en 1878.

 

Les types d’impression

Pour ajouter un peu de complexité, il existe 2 systèmes d’impression pour les timbres au type I:

Lors du début de l’impression des Sage en 1876, la technique est celle des planches « mosaïque ». Chaque case est indépendante, le tout assemblé dans un cadre. Si une vignette est défectueuse, il suffit de la retirer et de la remplacer par une vignette en bon état (c’est le système des Cérés, il explique la possibilité des « tête-bêches »).

Mais au cours de l’année 1876, Mouchon n’étant pas satisfait des tirages, on adopte la technique des galvanos. La planche d’impression est d’un seul tenant.

Ces 2 méthodes se traduisent par 2 sous-types pour le type I:

-le type IA pour les planches mosaïque

-le type IB pour les planches galvanoplastiques

On peut les différencier à la qualité d’impression

Le type IA est empâté, irrégulier, le type IB est plus net, plus régulier

Ont été tirés avec les 2 techniques: 5c n°64, 20c n°67, 30c n°69, 40c n°70, 75c n°71, et 1F n°72

Pour le type II, un seul timbre sera tiré avec ces 2 techniques: le 25c outremer n°78 type IIA et IIB

 

Les sous-types du type II

La fabrication du poinçon au type II a été possible grâce à des moulages en gutta-percha (sorte de matière plastique) qui avaient été fait du poinçon original avant qu’il ne se brise. Lors de la confection des poinçons de service avec valeur faciale puis des galvanos, des petites anomalies apparaissent sur le mot POSTE. Elles sont rectifiées au cours des années permettant ainsi de différencier des sous-types.

le 1c type II n°83

le type IIA est émis entre 1877 et 1885, sans trait d’ombre sur le S, angle sud-ouest abimé,  cartouche intact

le type IIB entre 1888 et 1900, avec trait d’ombre obturant la boucle du S, angle sud-ouest intact, cartouche intact

le type IIC entre 1900 et 1901, sans trait d’ombre sur le S, angle sud-ouest intact, cartouche cassé

 

2c type II n°85

le type IIA est émis entre 1877 et 1884, avec un trait d’ombre dans le T

le type IIB entre 1884 et 1890, avec des traits d’ombre dans le T et dans le E

le type IIC entre 1890 et 1900, sans traits d’ombre

 

5c type II n°75

le type IIA est émis entre 1876 et 1878, avec un trait d’ombre obturant la boucle du S

le type IIB entre 1877 et 1899 sans trait d’ombre

 

15c type II n°77

le type IIA est émis entre 1876 et 1878, sans ombre et signature SAGE illisible

le type IIB est émis en 1878, avec un trait d’ombre obturant la boucle du S et signature SAGE lisible

 

15c type II n°90

le type IIB est émis entre 1878 et 1881, identique au type IIB du 15c n°77

le type IIC émis entre 1881 et 1892, il comporte 4 états sur une même feuille dont seul l’état 1 est sans ombres dans POSTE

 

Pour les autres états du type IIC, nous allons les détailler car certains peuvent être confondus avec le 90 IIB :

IIC Etat 1: pas d’ombre (voir image ci-dessus)

IIC Etat 2: une ombre obturant le S (comme le type IIB) mais en plus 2 ombres sous les branches du E

IIC Etat 3: une ombre obturant le S (comme le type IIB) mais beaucoup plus épaisse

IIC Etat 4: une ombre obturant le S (comme le type IIB) mais en plus 1 ombre sous la branche centrale du E

 

15c type II n°101 sur papier quadrillé

Suite à la multiplication des faux pour tromper la poste pour ce timbre, l’administration décide de l’imprimer sur papier quadrillé. Ce quadrillage est visible au dos du timbre, mais il est parfois très faible (surtout sur timbre oblitéré), il faut bien observer le timbre sous lumière rasante (à 45°) pour n’apercevoir parfois que 2 ou 3 lignes se croisant!

 

le type IIC émis entre 1892 et 1894 est identique au type IIC du n°90 décrit ci-dessus à l’exception du papier quadrillé. Il comporte donc également ses 4 états.

le type IID est émis entre 1894 et 1899, il provient d’un retouche du galvano-type du type IIC, il comporte donc également les 4 états du type IIC, aux mêmes cases. Pour le différencier du type IIC, il faut regarder l’ombre du cartouche et la cuisse de Mercure

le type E est émis entre 1899 et 1900, il se présente comme le type IIC (ombre du cartouche et cuisse de Mercure) état 1, mais avec un cadre extérieur fin

sur le type IID, l’ombre à droite du cartouche est lignée, idem pour le pli du tissus sur la cuisse,

alors que les ombres sont presque unies sur les types IIC et IIE

 

cadre du haut épais sur type C et D, fin sur type E

 

collection Bruno Bonnet