Taxe sur les Vélocipèdes

La taxe sur les VELOCIPEDES

Cette taxe date de 1893, et fut d’abord recouvrée par voie de rôle  (comme les fenêtres, les voitures et les chevaux, les chiens ou les billards!).
C’est à partir du 1 mai 1899 qu’apparaissent les premières plaques métalliques millésimées, fixées par un collier à la potence du vélo (pas au guidon comme dit parfois).
Nous ne referons pas ici l’histoire de ce qui est déjà archi-connu, référencé depuis longtemps et même coté évidemment.
Nous voulons simplement montrer ce qui est « trouvable » et ce qui devrait retenir l’attention des plus curieux.
Sur ce tableau/vitrine  d’une collection, vous trouvez  un bon échantillonnage des plaques, timbres adhésifs et vignettes de VELOCIPEDES, classés  par ordre chronologique. Les différences de métal, alternées par couleur, permettaient  de faciliter le visuel du contrôle ! On a du fer, du cuivre (rouge), laiton (jaune ) et aluminium (blanc/gris) la couleur changeant chaque année, comme les timbres adhésifs puis les vignettes.
On notera au passage l’anomalie de 2 couleurs différentes pour 1952 (?).
Vous noterez en passant que nous n’avons pas ici les premières plaques de 1899 et 1900 ? (Elles ont déjà été reproduites dans divers revues spécialisées pour collectionneurs.
C’est possible que nous ayons ici un peu mieux à vous montrer… voyez la suite.

 

Ici une plaque de 1900 aluminium, falsifiée par l’ajout assez grossier d’un 1 pour 1910. Et nous connaissons le coupable  (Paix à son âme).

 

Peu commun, ici une plaque de SERVICE PUBLIC de 1904. Elle évitait l’amende aux employés municipaux, garde-champêtre, coursiers divers dans les grandes villes. Ces plaques sont nominatives.

 

La plaque de 1899

Vous voyez ici la matrice d’emboutissage des plaques de 1899.
Elle est en fonte de fer et porte la marque du fondeur VILLEMIN. (poids 1k857). Nous pensons, sans certitude, qu’il pouvait y en avoir une dans chaque département ? Car la demande était forte.

La plaque de 1900

Vous voyez ici le poinçon original à l’endroit servant à la fabrication des   matrices ,  il porte comme 1899 la marque de la maison VILLEMIN  (Poids 1k502).

Bibliographie :
Revoyez votre catalogue Yvert « timbres-fiscaux » et les différents articles spécialisés déjà parus, en particulier à  S.F.P.F. (Déjà cité).

Collection privée LISIEUX

3 Comments

  1. Bonjour, tombé par hasard sur votre recherche et sur le travail…un mot; SUPER.
    IL FAUT DIRE QUAND CELA EST BEAU, CAPTIVANT,GRANDIOSE DANS LA RECHERCHE: BRAVO
    je commence dans les fiscaux, c’ est précieux.
    merci

    • Bonjour,
      La vocation de notre site est le partage du savoir, nous ne sommes pas expert ni commissaire priseur.
      Je transmet votre demande à un collectionneur spécialisé, sans garantie d’obtenir une réponse…
      Cordialement,
      Bruno

Répondre à admin5807 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*