Alphonse MUCHA: Une histoire postale

Au début du siècle présent, alors que diverses commémorations et expositions rendaient hommage à Mucha, immense artiste qu’il n’est pas nécessaire de présenter, plusieurs chroniqueurs, journalistes, voire « critiques d’art avisés » n’ont pas manqué de préciser qu’il avait aussi dessiné des timbres-poste, et que ceux-ci étaient « très moches ».

  Ceci a contribué à nous énerver « un peu » et en tant que très anciens cartophiles de la toute première heure, et passionnés d’histoire postale, nous avons essayé de montrer que notre vision du sujet est bien différente, et de loin.
Pour plagier un récent sujet de Bac philo qui demandait à notre jeunesse  » l’oeuvre d’art doit-elle nécessairement être belle ? »  Nous proposons cette nouvelle question du même esprit:
 » Le timbre-poste doit-il nécessairement être une oeuvre d’art ? »
Notre réponse est dans la collection reproduite ici.  Traitée sous une forme type classe ouverte et histoire postale, elle reflète notre esprit et notre personnalité.
Les pages de la collection  sont photographiées telles qu’elles furent présentées. 3 cadres de 6 pages A3.
Exposée au Cercle Philatélique lexovien ainsi qu’à Marcophilex de Ouistreham 2014, elle n’a pas caractère d’anonymat.
Collection Sylvie & Michel CATHERINE. CPL Lisieux.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*