Objets inanimés avez-vous donc une âme ?

Pour continuer notre série, nous allons vous montrer une « pensée » !

Au préalable, et sans philosopher, il nous paraît bon de préciser que les objets que l’on conserve n’ont pas nécessairement le besoin d’être très précieux, très rares ou très chers (ce qui serait pire encore) pour attirer l’attention du collectionneur, et le plaisir du souvenir.
Ainsi nous reprendrons notre ouvrage bibliographique des Bijoux et Orfevres de Haute Normandie, et citons à la page 141:
   » Le Hardouet discerna très bien une épinglette d’or émaillé qu’il avait rapportée de la Guibray à sa femme et que Jeanne avait l’habitude de porter par derrière la calotte de sa coiffe »
(Jules Barbey d’Aurevilly: L’Ensorcelée).
Cette petite broche épingle est dite « pensée » et 4 modèles sont présentés (numéros 60 à 63, p.142.143 = bibliographie déjà citée).
Description:
Épingle dite « pensée »
Or, émaux et pierre de couleur rouge,
Dimensions: 55mm, pensée 32mm, diamètre 19mm
Poinçon tête de bélier, petite garantie de Paris 1819/1938. Poids 2g.+
La pensée est à 8 pétales, en fines spirales comme des cordes enroulées, le cabochon autour de la pierre centrale est émaillé de couleur blanc et corail (voir agrandissement en tête de cet article).
Collectée à Trouville-s-mer avant 1998. Je cite:
« Un soir de promenade, nous avons chiné cet objet sur les quais, entre Marinette et la Petite Jeannette, là où s’arrêtait au début du XXe siècle la voiture de Honfleur ! (Voyez dans Les Trains # ligne de Honfleur une jolie vue de ce lieu). La boutique de bijouterie, très ancienne à Trouville, était bien connue, et souvent nous nous arrêtions pour bavarder ».
   C’est dans cette mémoire de l’événement, que cet objet, comme tous les autres, OUI, il a une âme.
Merci Monsieur Lamartine !
Nous joignons une image prise en comparaison sur la page du catalogue de référence :
Brigitte Bouret , Conservateur au Musée départemental des traditions et arts normands de Martainville . (Exposition de 1993. Édition Conseil Général de Seine Maritime).
Collection privée. Lisieux

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire