Un papier bien discret nommé « Azurant » (6)

6e partie: LES TIMBRES PREOBLITERES

63 (sur 235). 25c SEMEUSE CAMEE jaune-brun type IIIB

Ce timbre est intéressant car il entre dans la période des « précurseurs » (début des années 30)
Émis en septembre 1927, il a été tiré jusqu’en 1938 donc les tirages postérieurs à 1930 peuvent être sur papier azuré.
Nous déduisons de ceci que le type IIIC des feuilles de roulette (émis à partir de 1931) est également possible.
Déjà dit précédemment, les chercheurs … cherchent ?
Comme dit un jour le Général De Gaulle « Moi je préfère ceux qui trouvent » !

 

70 (sur 284). 65c PAIX violet

 

105 ( sur 838). 4F BLASON « ANJOU »

Ici à gauche surcharge fine sur azuré.
Possibilité de trouver surcharge épaisse comme celui de droite (ici sur non azuré).

Ce timbre permet d’aborder le cas des timbres surchargés, il a existé 2 types de surcharges à partir du 2eme semestre de 1925:

-la surcharge à plat (sur presse « à plat »), donc sur feuilles de timbre déjà imprimées, perforées et découpées, sur lesquelles ont imprime la surcharge. La surcharge est donc fine et régulière.

-la surcharge rotative (sur presse rotative), où la machine imprime le timbre, puis la surcharge avant perforation et découpe des feuilles. La surcharge est plus épaisse car l’encre du timbre n’est pas totalement sèche au moment de l’application de la surcharge.

Il en est de même pour l’impression des timbres, impression à plat de 1849 à 1930, et impression rotative à partir du 4 mars 1922 (10c n°159 type IB), premier timbre imprimé sur presse rotative.

L’approvisionnement des presses diffère également. La presse à plat est approvisionnée en feuilles prédécoupées au format alors que la presse rotative est approvisionnée par un rouleau de papier en continu, les feuilles étant découpées en sortie de presse. Les derniers timbres imprimés sur presse à plat le sont en 1930 (Sourire de Reims), année d’apparition du papier azuré.

Nous n’avons pas rencontré de papier azuré sur timbres imprimés sur presse à plat (le blason Anjou est imprimé sur rotative, seule la surcharge est imprimée à plat), nous en déduisons que le papier azuré n’a existé qu’en rouleau pour les presses rotatives.

 

106 (sur 810). 8F MARIANNE de GANDON turquoise

Pour les Gandon, seul identifié pour l’instant.

Comme nous l’expliquons ci-dessus, l’existence d’un timbre sur papier azuré dans la série « usage courant » n’indique pas que l’on peut trouver le même papier avec surcharge si cette surcharge est imprimée sur presse rotative!

 

109 et 110. MOISSONNEUSE 4F et 8F

Les Moissonneuses de 1954 inaugurent les premiers timbres imprimés spécifiquement en préoblitéré.

 

111 à 121. COQ GAULOIS 1e série en francs (1954-1959)

Voici notre quête, incomplète ? Il est possible que tous existent ?

 

122 à 127. COQ GAULOIS 2e série en nouveaux francs (1960)

Quantités insuffisantes chez nous pour une illustration fiable.
Cette série sera probablement à améliorer.

 

128 à 148. MONNAIE GAULOISE (1964-1976)

Plusieurs séries, de 4 timbres à chaque changement de tarif.
Voici les seuls vus chez nous… à compléter.
Sur des lettres (même pour les non azurés) cherchez les deux tarifs supérieurs !

 

Séries Diverses, à partir de 1977

Nous avons regroupé ici plusieurs séries contemporaines. Les quantités de « travail » sont insuffisantes. A compléter.

 

« Boîte de Nuit » ?

Pour terminer les préo en beauté, avec dans la tête les chansons  » boîte de Jazz  » ou « 5 heures Paris s’éveille », nous n’avons pas pu résister au bonheur de cette image.
CES TIMBRES NE SONT PAS AZURES
Le pointillé du fond est « fluo » et s’illumine comme une enseigne ! C’est magnifique …(attention ils ne le sont pas tous = voyez l’image).

De plus, à titre très personnel, j’ajoute qu’ ils sont dessinés par Charles Bridoux*, il fut notre ami : « salut l’artiste » !

* (Charles Bridoux, artiste, décorateur, dessinateur, fut un grand collectionneur et membre de l’Academie de Philatélie. En 1975 il avait remporté le concours pour le timbre Arphila: 4F Cérès. Je fus un des premiers à qui il vint annoncer la nouvelle. Sa carrière comme dessinateur de timbres fut ensuite très dense).

M.C.

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire