Les bureaux de quartier de Paris en 1863

NDLR: Il n’est pas question d’écrire ce qui existe déjà dans des catalogues de grande précision (voir bibliographie en fin d’article). Patrick CAILLOT nous présente ici, à travers des lettres choisies dans sa collection, de très beaux éléments de compréhension de cette histoire de la Poste à Paris. Sans dénaturer son propos, nous ajoutons parfois des notes ou documentations, afin de permettre à tous, néophytes ou simples débutants, d’avoir les éléments de base. Les spécialistes, eux, retrouveront facilement les raretés qui les intéressent.

Depuis 1852, les bureaux parisiens de quartier oblitèrent les lettres au moyen d’un losange avec mention au centre de l’indicatif du bureau, les bureaux principaux étant désignés par une lettre de A à K, les bureaux secondaires par deux lettres ou deux lettres et un chiffre. Les bureaux L (Sénat), M (Corps Législatif) et N (Ancien Bureau de la Maison du Roi) correspondent à des corps d’état et sont des bureaux secondaires.

L’indication au centre du losange manquait parfois de netteté, surtout lorsque le timbre oblitérant était encrassé.

Losange F du bureau F (Rue St Dominique-St Germain) sur lettre pour Alexandrie

timbre à date type 15, n°1502 Pothion, (F) PARIS (F) / 60, 27 JUIN 63

 

Par décision du Ministre des Finances du 18 juin 1863.
«La distinction des bureaux de Paris en bureaux principaux et supplémentaires est abolie. Toute différence de titre et d’attribution cessera entre ces établissements ; ils formeront une seule et même série, dans laquelle chacun des 35 bureaux existants, perdant sa dénomination alphabétique, sera désigné par un numéro d’ordre et classé d’après l’importance résultant du chiffre des recettes et d’autres opérations de service, conformément au tableau ci-après. Les traitements seront assimilés à ceux des Directeurs des bureaux composés de 4ème classe (2500 à 4000 F) suivant la décision du ministre du 10 janvier dernier.»

Cette décision sera applicable début septembre 1863.

Les 35 bureaux de quartier en septembre 1863:

(attention: certains bureaux ont déménagé entre juin et septembre 1863)

 

Losange G du bureau G (Rue Mazarine ou Rue Bonaparte, à cette date) sur lettre pour St Valéry-en-Caux
timbre à date type 17,  n°1521 Pothion, PARIS / G * G,  4 SEPT. 63

(le tableau ci-dessus indique Rue de Seine… le bureau était à l’angle de la Rue de Seine et de la Rue Mazarine! Vous pourrez trouver aussi Rue Mazarin dans certains ouvrages, c’est une faute de frappe.)

l’un des derniers jours d’utilisation
avant remplacement par l’étoile chiffrée 15

 

Le bureau G situé au 12 rue Mazarine en juin 1863, a déménagé pendant l’été et s’est installé au 21 rue Bonaparte. Il est devenu bureau 15, le 7 septembre 1863 à l’adresse de la rue Bonaparte. On ne peut être certain de la situation du bureau au 4 septembre.

.

A partir de septembre 1863, chacun des 35 bureaux de quartier de Paris doit être doté d’un nouvel ensemble oblitérant composé d’une étoile à 6 branches avec le numéro du bureau au centre, et d’un timbre à date d’accompagnement comportant Paris en haut et l’adresse du bureau en bas .

Le premier jour connu d’utilisation de l’étoile chiffrée est le 5 septembre 1863.

 

Etoile 6 (soulignée, dite P1*) du bureau Sénat, Rue de Vaugirard sur lettre pour St Valery-en-Caux
timbre à date PARIS / SENAT, 6 SEPT. 63

 

note *: suivant la nomenclature Pothion « PARIS Oblitérations 1849-1876 », les variétés des étoiles de Paris 6 et 9 sont classées par « position », notée P

Pour différencier les étoiles 6 et 9, on utilisa un signe de position placé au dessous du chiffre.

Etoile 6 (P1)                          Etoile 9 (P1)

 

 

Etoile 11 du bureau de la Rue de l’Echelle sur lettre pour Constantinople
timbre à date PARIS / R. DE L’ECHELLE, 18 SEPT. 63

 

Etoile 14 du bureau de la Rue du Faubourg St Martin sur lettre pour Angers
timbre à date PARIS / R. DU FAUBG-ST-MARTIN, 29 OCT. 63
Le cachet « APRES LE DEPART » correspond à la septième levée qui a lieu après le départ du courrier vers les gares

 

Parmi les bureaux les plus important, certains ne furent pas livrés de timbre à de timbre à date en quantité suffisante et continuèrent quelques semaines à utiliser exceptionnellement leur ancien timbre à date, pour les lettres chargées et les courriers à destination de l’étranger .

Etoile 20 du bureau de la Rue St Dominique-St Germain sur lettre pour Oxford
timbre à date type 15, n°1502 Pothion, (F) PARIS (F) / 60, 3 OCT. 63

 

Le problème s’est aussi posé pour des petits bureaux. Le bureau 29 ne reçut pas en nombre suffisant les timbres à date avec l’indication R. MOUFFETARD. En attendant, les timbres à date HS2 sont restés en service pour l’ensemble du courrier, simultanément au nouveau timbre à date.

Etoile 29 du bureau de la Rue Mouffetard sur lettre pour Paris Passy
timbre à date type 15,  n°1510 Pothion, PARIS / (HS2) 60 (HS2), 27 OCT. 63

 

Etoile 29 du bureau de la Rue Mouffetard sur lettre pour Limoges
timbre à date PARIS / R. MOUFFETARD, 22 OCT. 64

 

Un bureau de quartier de Paris sous le Second Empire, le bureau 29:

Nous n’avons pas d’images d’un bureau en 1863, mais la photo ci-dessus nous montre le bureau 29 rue Pascal qui a succédé à celui de la rue Mouffetard en 1865. Le bureau est le commerce au centre de l’image, avec sa lanterne caractéristique, et ses 5 employés.

 

Le bureau 3 a utilisé jusqu’à la fin 1863 le losange E pour parer au nombre insuffisant d’étoiles numéro 3.

ancien losange E du bureau 3 (Place de la Madeleine) sur lettre pour Paris
timbre à date PARIS / PL. DE LA MADELEINE, 14 NOV. 63

 

Etoile 3 du bureau de la Place de la Madeleine sur lettre pour Palerme
timbre à date PARIS / PL. DE LA MADELEINE, 23 JUIN 65

 

L’encre utilisée pour oblitérer les timbres était noire, mais dans de rares cas les couleurs rouge et bleu ont été utilisées:

étoile 25 rouge                         étoile 26 bleu

Bibliographie:

A. ROCHETTE & J. POTHION – OBLITERATIONS DE PARIS 1700-1876, édition 1958
V. POTHION – PARIS OBLITERATIONS (1849 – 1876), édition 2000
J. C. DELWAULLE -LES BUREAUX DE QUARTIER DE PARIS 1863-1876 – Bibliothèque de l’Académie de Philatélie
J. C. DELWAULLE – LES BUREAUX DE QUARTIER DE PARIS 1852-1863,  Encyclopédie des timbre-poste de France, Bibliothèque de l’Académie de Philatélie

collection Patrick CAILLOT

1 Comment

  1. Excellente présentation didactique de ces bureaux parisiens. Félicitations et mes encouragements à persévérer dans ce genre d’informations sérieuses et documentées.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*