La « MONTARGIS » de CAEN R.P.

Dans son ouvrage « L’oblitération mécanique en France », Yvon Nouazé nous indique que ce type d’empreinte est apparu pour la première fois à Montargis le 07.08.69, où le timbre à date est remplacé par un « bloc » indiquant uniquement le nom du bureau distributeur.
Les marcophiles vont donc la nommer « empreinte type Montargis »
La désignation exacte est « griffe spéciale pour l’annulation mécanique des figurines non oblitérées au départ » (article 001.0015 dans la nomenclature 500-50 du matériel des PTT).
Il n’est pas possible d’indiquer une date sur le bloc dateur en application du principe « le cachet de la poste faisant foi » puisque la date serait postérieure à l’entrée du pli dans le service postal.

Cette OMEC (oblitération mécanique) se caractérise par un carré de lignes ondulées remplaçant le bloc dateur, avec le nom du bureau inscrit en son centre. A Caen, les 5 lignes ondulées de la flamme sont généralement descendantes (en W, comme sur l’image ci-dessus).

mais on peut la trouver aussi avec lignes ondulées montantes (en M):

Comme il n’y a plus de dateur, il est difficile de dater les courriers… sauf si la lettre porte l’empreinte « fautée » de l’OMEC de départ, ou si la flamme de l’OMEC type Montargis permet de dater son usage. Dernière solution pour déterminer un créneau de dates, le timbre utilisé pour l’affranchissement.

Cette marque postale sera utilisée au bureau de CAEN R.P. (recette principale) probablement à partir du début de l’année 1974 comme en attestent les lettres montrées ici et provenant d’une importante archive caennaise.

On connait 22 bureaux ayant utilisé cette OMEC
entre août 1969 et son retrait en 1984:

Amiens gare, Amiens RP, Bourges RP, Caen RP, Chartres RP, Chateauroux RP, Colmar RP, Evreux RP, Fleury les Aubrais, Grenoble centre tri, Guebwiller, Le Mans RP, Lille RP, Montargis, Mulhouse, Orléans RP, Orléans 01, Roubaix Ppal Nord, Toulouse RP, Toulouse 01, Tourcoing Ppal et Tours 01

A Caen, entre août 1969 et mai 1973, on utilise encore la griffe CAEN R.P. ou l’OMEC CAEN R.P. avec dateur pour annuler les timbre ayant échappé à l’annulation mécanique au départ:

Lettre du 18 septembre 1969 de CAEN GARE pour CAEN
affranchie d’une Marianne de Cheffer 0,30F
timbre typographié, sans phosphore
OMEC fautée de CAEN GARE, SECAP avec flamme illustrée, hors timbre
lettre passée à l’envers dans la machine
annulation du timbre à CAEN R.P. probablement le 19.09.1969 par la griffe CAEN R.P.

 

Lettre du 16 mai 1973 de LE MANS GARE pour CAEN
affranchie d’une Marianne de Cheffer 0,30F
timbre typographié, sans phosphore
OMEC fautée de LE MANS GARE, SECAP avec flamme illustrée, hors timbre
lettre passée à l’envers dans la machine
annulation du timbre à CAEN R.P. le 19 mai 1973
par OMEC SECAP à 5 lignes ondulées

 

Lors du dépouillement de l’archive notariale que nous avons pu recueillir, couvrant de 1950 à 1985, aucune marque n’a été trouvée dans les cartons antérieurs à l’année 1974, mais nous allons essayer de préciser notre recherche.

Lettres provenant des cartons de 1974:

Lettre affranchie d’une Marianne de Cheffer 0,30F
timbre typographié, avec 1 bande de phosphore à droite
Ce timbre sert à affranchir les lettres
au 1er échelon de poid (moins de 20g), au tarif lent,
entre mars 1970 et le 15 septembre 1974

Notre créneau pour la première date connue est donc:
-entre mars 1970 et le 15 septembre 1974

La lettre suivante nous permet de restreindre le créneau:

Lettre affranchie d’une Marianne de Béquet 0,50F
avec 3 bandes de phosphore
Ce timbre sert à affranchir les lettres au 1er échelon de poids (moins de 20g),
au tarif rapide, entre le 2 février 1971 et le 15 septembre 1974

Nous sommes maintenant
-entre le 2 février 1971 et le 15 septembre 1974

 

Lettre affranchie d’un Code Postal 0,30F
Ce timbre sert à affranchir les lettres au 1er échelon de poids
au tarif lent, entre le 5 juin 1972 et le 15 septembre 1974

 

Lettre affranchie d’un Encouragement à l’Industrie 0,60F
émis entre novembre 1972 et juillet 1973
affranchissement « philatélique »
le tarif rapide, entre le 4 janvier 1971 et le 15 septembre 1974 est de 0,50F

 

Lettre affranchie d’une Marianne de Béquet 0,50F
Empreinte fautée de l’OMEC de Sens du 15 août 1974
(La ville de Sens, dans l’Yonne est jumelée avec Lörrach)

Nous sommes maintenant
-entre le 5 juin 1972 et le 15 août 1974

 

Lettre affranchie d’un Gien 0,90F
Ce timbre sert à affranchir les lettres au 2éme échelon de poids
au tarif rapide, entre le 20 août 1973 et le 15 septembre 1974

 

Lettre affranchie d’un Musée Postal 0,50F
Ce timbre sert à affranchir les lettres au 1er échelon de poids
au tarif rapide, entre le 20 décembre 1973 et le 15 septembre 1974

 

Nous sommes maintenant:

-entre le 20 décembre 1973 et le 15 août 1974

Et le mieux que nous ayons trouvé:

 

Lettre affranchie d’une Marianne de Béquet 0,50F
avec 3 bandes de phosphore
Flamme « NUIT DE LA CHIMIE/16 FEV. 1974/CAEN »
utilisée à Caen R.P. jusqu’au 15 février 1974

Nous pouvons donc avancer un créneau d’une première date d’utilisation à CAEN R.P. :
-entre le 1er janvier 1974 (d’après les cartons de notre archive) et le 15 février 1974 (fin d’utilisation de l’OMEC ci-dessus)

après janvier 1974

Lettre affranchie d’un Arphila 0,50F
Ce timbre sert à affranchir les lettres au 1er échelon de poids
au tarif rapide, entre le 21 janvier et le 15 septembre 1974

 

Le 16 septembre 1974, les tarifs postaux changent. La lettre lente passe à 0,60F et la lettre rapide passe à 0,80F. Mais les timbres au nouveau tarif ne sont émis que le 7 octobre, en attendant il faut composer les affranchissements:

 

Lettre tarif rapide affranchie d’une Marianne de Béquet 0,50F
avec 3 bandes de phosphore
et d’une Marianne de Cheffer typographiée 0,30F
avec 1 bande de phosphore à droite

Ces timbres servent à affranchir les lettres au 1er échelon de poids au tarif rapide,
entre le 16 septembre et le 7 octobre 1974, au minimum…

 

Les nouveaux timbres sont émis le 7 octobre 1974.

Lettre affranchie d’une Marianne de Béquet 1,00F
avec une bande de phosphore
Flamme « TILLY SUR SEULLES/MOTO-CROSS INTER/6 AVRIL 1975 »
utilisée à Caen R.P.

 

Lettre affranchie d’une Marianne de Béquet 0,80F
avec 3 bandes de phosphore
Flamme « TILLY SUR SEULLES/MOTO-CROSS INTER/6 AVRIL 1975 »
utilisée à Caen R.P.
Empreinte fautée de l’OMEC de Caen Gambetta du 6 mars 1975

 

Lettre affranchie d’une Marianne de Béquet 0,60F
avec une bande de phosphore
Flamme illustrée utilisée à Caen R.P. au printemps 1976
« CAEN 28-30 MAI, 49es CHAMPIONNAT de FRANCE de TENNIS de TABLE »

 

 

Le 2 août 1976, nouveau tarif postal. La lettre 1er échelon de poids tarif lent passe à 0,80F et le tarif rapide passe à 1,00F. Le 0,80F Marianne de Béquet devient vert, le 1,00 rouge n’est émis qu’en septembre.

 

Lettre affranchie d’une Marianne de Béquet 1,00F sans phosphore
Empreinte fautée de Caen-Gare du mois d’octobre 1976
Flamme illustrée « SOS AMITIE »

 

Lettre affranchie d’un St Lô 0,20F et d’un Rattachement du Cambrésis 0,80F
le timbre à 0,80 est émis entre le 16 mai et le 9 décembre 1977

 

Fin 1977, suite à des protestations des clients ayant financé les flammes publicitaires rendues illisibles par leur position à droite, donc sur les timbres, la Poste décide de passer les flammes à gauche du timbre à date:

 

Lettre affranchie d’une Marianne de Béquet 1,00F
avec 3 bandes de phosphore
Flamme illustrée avec rappel, de date, utilisée à Caen R.P. le 26 octobre 1977
« CONCOURS HIPPIQUE INTERNATIONAL, CAEN, 28 au 31 OCT. 1977 »

 

Lettre affranchie d’une Marianne de Béquet 1,00F
avec 3 bandes de phosphore
Flamme illustrée avec rappel, de date, utilisée à Caen R.P. le 11 janvier 1978
« TILLY SUR SEULLES, 1 et 2 AVRIL 78, 25e MOTO-CROSS INTER »

Empreinte fautée de l’OMEC de Potigny, 10 janvier 1978

 

Lettre affranchie d’un Mémorial au Général De Gaulle 1,00F
Flamme illustrée avec rappel, de date, utilisée à Caen R.P. le 4 janvier 1978
« TILLY-sur-SEULLES, 1 et 2 AVRIL 78, 25e MOTOCROSS INTER »

 

Le 19 décembre 1977, les Mariannes sont remplacées par les Sabines. La Sabine de Gandon verte à 0,80F tarif lent et la rouge à 1,00F tarif rapide.

 

Lettre affranchie d’une Sabine de Gandon 1,00F
avec 2 bandes de phosphore
Flamme avec rappel de date, utilisée à Caen R.P. le 23 mars 1978
« TILLY-sur-SEULLES, 1 ET 2 AVRIL 78,  25e MOTOCROSS INTER »

 

Le 15 mai 1978, changement de tarifs. Les Sabines passent à 1,00F pour la verte, et 1,20F pour la rouge. Mais les timbres ne sont émis que le 5 juin… il faut de nouveau composer.

Lettre affranchie de Sabine de Gandon 1,00F et 0,20F
avec bandes de phosphore
Empreinte inversée avec flamme à droite du à une erreur de montage

 

Le tarif du 15 mai 1978 restera en vigueur jusqu’au 30 septembre 1979. Nous n’avons pas vu de lettre à un autre tarif.

Lettre affranchie d’une Sabine de Gandon 1,20F
avec 2 bandes de phosphore
Flamme avec rappel de date, utilisée à Caen R.P. le 6 mars 1979
« TILLY-S-SEULLES, 1er AVRIL 79, MOTOCROSS INTER »

 

Nous n’avons pas vu de Bloc Montargis postérieurs à cette date.

Pour ce bureau de CAEN R.P., nous supposons un retrait du bloc « type Montargis » courant 1979, entre le mois de mars et le mois de septembre. Soit environ 5 ans avant le retrait officiel par l’administration.

Notre étude n’aurait pas été possible sans le travail de Me Pineau qui a conservé le courrier de son étude durant plus de 50 ans, produisant une archive d’une forte importance et d’une grande pureté.

Pour terminer, 2 belles empreintes:

-1 avec bloc Montargis inversé (avant 1977, flamme à droite)

 

-1 avec bloc Montargis inversé et flamme également inversée (après 1977, la flamme devrait être à gauche)

Collection Bruno BONNET

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*