Un papier bien discret nommé « Azurant » (4)

4e partie: Les timbres POSTE AERIENNE

PA 6. 1F50 AVION SURVOLANT MARSEILLE 1931


Ce timbre est le premier que nous avons vu avec les caractéristiques de papier azuré:
. Il semble montrer les premiers essais d’azurant dans le papier. De nombreux défauts sont visibles, des manques plus jaunes, sont cependant imprimés, ce qui implique que ces défauts sont vraiment d’origine.
Le papier azuré apparaît chez les papetiers dans les années 30, sans date précise ?
Mélanges mal réalisés, réaction des matières, dosage aléatoire dans les premiers temps, peuvent être les explications de ces défauts non visibles à l’œil nu (Voir image sans UV).
Notre timbre est oblitéré LISIEUX GARE le 18.10.33
C’est une première date de travail !
D’autres timbres sont à l’étude dans nos collections, pour confirmation, ainsi les dates pourraient se trouver améliorées. Nous vous les montrerons à la fin de notre étude.

Les mêmes sans UV:

 

PA 16.17.  40F et 50F série mythologique 1946

 

PA 30 à 33.  série prototypes 1954

Nous n’avons pas vu de 500F ? (Stock insuffisant).

 

PA 39. 3,00F  MS 760 Paris 1960

 

PA 42. 2,00F  MYSTERE 20 1965

 

PA 43. 1,00F 1er vol du CONCORDE 1969

voir complément du 12 juin 2018

 

PA  44, 46, 47 et 48. Les premiers PA grand format

Les premiers grands formats sont « évidents » vous ne pouvez pas les rater !
Notez même que dans certains cas (Les bleus et violets) on peut les repérer à l’œil nu (voyez image sans UV).

 

Période moderne

Pour la suite, de nombreux timbres vont être azurés, et les progrès techniques vont changer les modes de tirage, et des papiers « couchés » vont apparaître.
Nous vous laissons le plaisir de ces recherches amusantes.
Voyez, seulement à titre indicatif notre étude déjà publiée sur ce site:
Hydravion CAMS 53
Il fait partie de la première série de « papier couché ».
(Le papier couché permet des impressions fines, pas d’UV puisque non azuré, visible à l’œil nu).

A suivre

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire